Équipe

Cette page sera actualisée cette année.

Un projet de ferme maraîchère ne se réalise pas tout seul! J’ai une équipe d’employés extraordinaires autour de moi qui veille à la bonne marche des opérations.

Élysée, ma fille aînée, s’implique à temps plein sur la ferme depuis le printemps, jusqu’à son retour aux études à la fin de l’été.    Élysée est une pro du service à la clientèle et du marketing… Elle a plein d’idées pour la réussite financière de la ferme. Elle s’occupe de la gestion des paniers et du kiosque. Élysée travaille aussi aux champs en réalisant diverses tâches qui sont précieuses. Entre autres, c’est elle qui transplante les laitues! Elle compte aussi l’argent! Une chance qu’elle est là, parce que si ce n’était que de moi, je donnerais mes légumes plutôt que de les vendre… Je souhaite qu’Élysée devienne éventuellement partenaire dans la ferme si elle le désire et ses services sont grandement appréciés de son papa. Je suis fier de toi!

 

 

Ci-dessous, vous voyez mes deux plus jeunes enfants: Émile et Éléonore. Même s’ils ont une vie très occupée, ils me donnent quelques minutes de leur précieux temps pour m’aider. Sur une ferme, tout le monde peut contribuer, peu importe leur âge. Émile aura 12 ans en septembre et est capable de me suivre dans tout ce que je fais. Il apprécie les travaux physiques. Il m’a aidé à bâtir le poulailler. Éléonore aime les animaux. Elle s’occupe donc des poules: elle les soigne et ramasse les œufs. Leur aide est tout aussi indispensable.

Pour ma part, avec mon emploi de conseiller pédagogique à Montréal et mon mémoire de maîtrise que je suis à rédiger, je ne peux m’occuper seul de la ferme. Certes, j’y travaille tous les jours dès le levé du soleil et souvent jusqu’à tard le soir, mais j’aime ça! En fait, ma principale fonction est de financer la ferme!!! Vous vous doutez bien que pour le moment, avec les serres, l’agrandissement des jardins, le poulailler, les exigences de la culture biologique et la rémunération des employés, que la vente de légumes ne suffit pas à financer le démarrage de mon aventure. Je ne désespère pas puisqu’il faut, en moyenne, 5 ans pour assurer la pérennité d’une ferme maraîchère en démarrage. Nous avons mille projets sur notre table à dessin. Nous vous tiendrons informés des nouveaux développements.

Au plaisir de vous servir.

Votre jardinier Mattéo